Serge Larochelle lance un livre phare contre la dépression

Pouvant se définir comme une autobiographie, mais aussi comme un témoignage de vie, le volume de 180 pages parle de sa famille, de ses amis, de son travail et de sa thérapie après deux dépressions sévères, autant avec émotion qu’une touche d’humour.

«Je veux que ce livre serve de phare et aide les navigateurs comme vous et moi qui subissent les aléas de la vie à trouver leur chemin et à sortir de la torpeur dangereuse dans laquelle plusieurs se sont enlisés, l’intimidation et la volonté de suicide. Lorsqu’on n’a plus le goût à rien et que la mort vous tente plus que la vie, vous êtes sur la mauvaise pente, la pente de l’oubli», confie l’auteur qui refait surface avec des idées plus claires et des projets de vie.

Un livre et des conférences

Désespéré, Serge Larochelle a ruminé son suicide. Il va même jusqu’à passer à l’action, mais un miracle se produit, la mort n’en a pas voulu. Il reprend espoir, écrit et met dans son livre ses pensées vagabondes, puis décide de les partager avec toutes les personnes qui, comme lui, filent un mauvais coton.

Pour y arriver, il cherche sur Internet et trouve une petite maison d’édition de Brossard, prête à l’aider dans son projet de publication. Le sort en est jeté, le livre existe, il donne naissance à un site Internet et aux conférences de l’espoir qui en découlent, «La dépression, il y a moyen de s’en sortir vivant!».

Plusieurs personnes ont d’ailleurs assisté, hier soir, à la salle Jean Paul-Lemieux de la Bibliothèque Étienne-Parent, au lancement de ce premier livre publié aux Éditions pour tous dans la collection «Vivre pour tous». Pour s’en procurer un exemplaire au coût de 20 $, il suffit d’en faire la demande en visitant le site www.sergelarochelle.com